For you Francophones,

Here's a nice recent review from France:

Le 17 septembre fut une belle journée à New York. Vers 19 heures, David Ake retrouvait l’équipe qu’il avait réunie à l’Acoustic Recording Studio de Brooklyn et moins de six heures plus tard, le contenu de ce disque avait été enregistré. La veille, le quintet s’était rencontré une première fois afin de « survoler » rapidement les partitions. Et voilà ce bijou ciselé en bien peu de temps par des orfèvres hors-pair ! Humanities, c’est à nouveau la magie du jazz qui résulte de « la remarquable joie, de l’optimisme que peuvent ressentir des êtres humains quand ils créent dans un esprit de confiance mutuelle, de respect et d’ouverture » écrit David Ake « en dépit de toutes les difficultés, des tragédies et de la situation politique de la nation ». Quelques jours auparavant, il avait dû évacuer la Floride où il réside et se réfugier avec sa famille en Caroline du Nord pour fuir l’ouragan Irma. Écoutons donc ce qui se noue là après la tempête. Une grande leçon de jazz donnée en toute modestie mais avec quelle ferveur par des musiciens magnifiques : David Ake, pianiste attentif et inventif, Ralph Alessi, trompettiste-poète toujours pertinent, Drew Gress et Mark Ferber dans une totale complicité rythmique et, l’extra-terrestre de cette séance d’exception, Ben Monder, ouragan tranquille et guitariste stratosphérique qui enrubanne cette musique de volutes électrisantes. Superbe !

Which translates roughly to . ..
September 17th was a beautiful day in New York. Around 7pm, David Ake joined his team at Acoustic Recording Studio in Brooklyn and less than six hours later, the album was recorded. The day before, the band met for the first time for a brief run through of the tunes. And in a very short time, a masterpiece was born. Humanities reveals once again the magic of jazz that results in the “remarkable joy and optimism felt by human beings when they are creating in a spirit of mutual trust, respect and openness," writes David Ake “despite all the difficulties, the tragedies of the political situation in the country." A few days before the session, he had to leave Florida, where he resides, for North Carolina to flee Hurricane Irma with his family. Listen to what happened after the storm. A great lesson of jazz, offered modestly but ardently by magnificent musicians: David Ake, attentive and innovative pianist, Ralph Alessi poetic trumpeter, always pertinent, Drew Gress and Mark Farber in a total rhythmic complicity, and the extra-terrestrial of this exceptional session Ben Monder, tranquil hurricane and ethereal guitarist who adorns this electrifying music. Superb!